mercredi 16 avril 2014

La Sélection, Kiera Cass

Note: 5/5 <3 <3 <3
Pages: 344


La Selection, Kiera Cass Couverture
Résumé:

La Sélection est une compétition retransmise à la télé où le prince héritier doit choisir son épouse parmis toutes les jeunes filles du pays en âge de se marier.
America est une 5 (sur l'échelle des castes du pays, la caste 1 correspond au statut de la famille royale et la 8 à celui des mendiants), artiste talentueuse éprise de justice et d'équité; elle n'a, bien entendu, aucune intention d'y participer, et pour cause elle est amoureuse d'Aspen. Un 6. Un futur mariage compromis à bien des égards car si la famille d'artistes d'America a du mal à joindre les deux bouts, ils ne voudront jamais marier leur fille à un inférieur !

Cependant tout ne se passe pas comme prévu: car la Sélection présente de nombreux avantages, notamment un dédommagement financier reversé pour chaque jeune fille participant à l'aventure qui pourrait les aider dans leurs projets futurs par exemple... mais aussi un prince ! Contrairement à toute attente, celui ci n'est pas aussi placide et ennuyeux qu'il paraissait... Et qui dit prince, dit couronne et le statut qui en suit !

Selectionnée contre son gré, America se retrouve plongée dans un tourbillon de paillettes et d'intrigues sous l'oeil implacable des caméras !
La Selection, Kiera Cass - Résumé

J'ai A-DO-RE ce roman ! C'est une vraie bouffée de fraicheur ! America est une héroïne adorable et attachante, je l'ai tout de suite aimée. La pauvre est victime de ses amours et se retrouve coincée entre ces deux goujats que sont Aspen et Maxon (le prince). Personnellement, aucun des deux ne la mérite ! (hahaha) Mais heureusement pour elle, notre héroïne n'est pas seule: elle peut compter sur sa meilleure amie Marlee (une autre Selectionnée), ses 3 fidèles petites bonnes et son adorable petite soeur très malicieuse !

J'ai lu ce livre à une vitesse grand V avec un sourire idiot plaqué sur le visage, tout du long. J'essayais de me maitriser au début car je ne lis que dans le train... Que tout le monde me considère comme une Luna Lovegood, j'm'en contre-fiche !

Tout m'a plu dans ce livre: les personnages bien construits, le contexte bien expliqué, les descriptions des robes, des repas, du décor du château...et le prince (évidemment) !

La famille d'America, plus particulièrement, m'a considérablement rappelée la famille Bennet dans Orgueil Et Préjugés de Jane Austen. Madame Singer est fantasque et déterminée à marier America au prince, Monsieur Singer est un bon père, aimant et attachant. Quant à May, la petite soeur d'America, elle partage avec notre héroïne une complicité adorable !

C'est terriblement girly comme roman (sans être trop gnan-gnan pour autant) mais tellement différent de toutes ces dystopies torturées et ces trucs de vampires qui sortent en ce moment que c'en est dépaysant et rafraichissant ! Bref ! C'est un livre bien trop court, écrit trop gros, avec un papier beaucoup trop épais...ça passe trop trop trop vite ! Je n'ai pas pu résister à commander illico presto le second tome, et le dévorer dans la foulée ! J'ai voulu commander le troisième juste après mais Ô malheur ! Ô frustration ! L'Elue ne paraîtra que le 15 Mai prochain ! :'(

La trilogie La sélection de Kiera Cass - The Selection Series - Couvertures
On notera cependant que les couvertures sont magnifiques et reflètent bien l'esprit du roman, j'ai hate de vous parler du second tome !

Commande Amazon

mardi 15 avril 2014

Traqué, Andrew Fukuda

Note: 3.5/5
Pages: 340

Une dystopie assez atypique avec un côté survie très prenant, car c'est une angoisse de tous les instants !
Traqué d'Andrew Fukuda Couverture

Nous vivons l'histoire par notre héros, Gene, un humain ou "homiféré" qui a dû apprendre à vivre parmi ses prédateurs mortels dont on ne connaît pas vraiment l'espèce. Je me risquerais bien à dire vampire mais un vampire suce le sang, ici on a affaire à des goules humanoïdes qui ne laissent pas une seule miette d'un corps humain (oui oui tout y passe: les os, la chair...).

Gene est un caméléon depuis son enfance: il a appris à se fondre dans le décor. Orphelin (sa famille aurait été tuée), il survit, désespérément seul.
Au lycée, il y a cette fille dont il ne peut détacher ses yeux mais quand bien même il lui avouerait ses sentiments, elle ne tarderait pas à apprendre sa véritable nature et n'en ferait qu'une bouchée bien sanglante !
Soudain, c'est l’effervescence: une Chasse est annoncée ! Une poignée de représentants de l'espèce humaine auraient survécu, élevés en captivité et une loterie nationale est organisée, avec à la clef: le droit de participer à cette boucherie sportive retransmise à la télévision afin de divertir ce peuple de monstres à visage humain ! C'est alors que Gene est sélectionné...

Traqué d'Andrew Fukuda Résumé

Ça fait au moins un an que je voulais lire ce livre, j'avais tellement hâte ! C'est chose faite ! Je ne m'attendais pas à ça.

Gene est stupide (voilà c'est dit) et comment lui en vouloir ? Il doit survivre, même si je ne comprends pas bien ses motivations (il est le dernier homme sur Terre !). Bref, il n'y peut rien, il a été formaté de cette façon. Gene est un héros attachant malgré tout, et c'est avec les nerfs en pelote qu'on lit ce roman car il n'est quand même pas bien futé et qu'il se met en péril TRES souvent.

Les prédateurs: sont un peu moins intelligents que nous. Ils ont les sens exacerbés, une force herculéenne, et sont d'une rapidité inégalable. Ils ont des coutumes un peu bizarres: pour rire, ils se frottent les poignets, ils dorment suspendus au plafond, etc. Ils n'ont qu'une faiblesse: la lumière du jour !

Traqué sera en 3 tomes chez les éditions Michel Lafon et s'adresse aussi bien à la Jeunesse avertie qu'aux Jeunes Adultes (il y a quand-même des passages assez violents et traumatisants mais sur lesquels on n'a pas le temps de s'attarder car il ne faut rien laisser paraître !). Le papier est très épais, c'est écris gros et de façon courante voire familière de temps en temps ce qui donne un côté assez réaliste à l'intrigue avec des mots comme "chiant", "bonnasse"...

Ce premier opus ne sert qu'à poser les bases de ce monde et développer les personnages en profondeur. Je sais que ça ne peut pas plaire à tout le monde, mais c'est un aspect que j'ai apprécié car comme je l'ai déjà répété à plusieurs reprises: les personnages c'est le plus important pour moi. Ici, ils sont cruellement imparfaits, lâches, manipulateurs, stupides même, bref, ils sont humains !

La Chasse en elle même ne débute qu'à la toute fin du roman, on conserve donc un suspens immense pour le tome 2 qui sort ce mardi si mes souvenirs sont bons ! (je l'ai déjà précommandé, je n'ai pas pu m'en empêcher...)

Commande Amazon

samedi 12 avril 2014

DIVERGENTE (le film)

J'ai eu la chance d'aller voir le film en avant première Vendredi 4 Avril, et voilà seulement que je poste mon avis, c'est impardonnable, mais bon, mieux vaut tard que jamais ! ;-)


Je suis une grande fan du livre et je dois dire que le film m'a laissée sur ma faim. Je m'attendais à mieux. Le film dure à peu près 2h. Je suis consciente qu'il se passe énormément de choses dans le livre, mais là, on va vite, trop vite. 

C'est comme si les scénaristes s'étaient battus pour savoir à qui s'adressera le film: pour le grand public, ou pour les lecteurs ? Je pense qu'ils ont essayé de combiner les deux, sans succès.

Le film est grand public en ce qui me concerne. 
(*ATTENTION SPOILERS*)
  • Il n'est pas très violent en comparaison du livre (Tris a vite-fait un bleu à la joue après sa confrontation avec Peter). 
  • Eric n'est pas bien méchant et très propre sur lui
  • Aucune allusion à Edward (qui est censé se faire crever un oeil). 
  • Peter n'est qu'un gentil garçon un peu moqueur et Molly devient une bonne copine (au secours!)
  • Christina est une toute petite fille fragile (comme est censée l'être Tris) 
  • Et Tris ? C'est une grande fille bien charpentée (le monde à l'envers).
  • la scène de la bataille du drapeau est ratée: c'est Tris qui le prend
  • Le frère de Tris se retourne carrément contre elle au début
  • Aucune allusion au sérum de simulation
  • Pas beaucoup d'états d'âme pour Christina quand Will est tué
(*FIN SPOILERS*)


Je crois qu'ils ont fait de leur mieux pour essayer de tout caser en 2h mais du coup, ce n'est pas très compréhensible pour ceux qui n'ont pas lu le livre: ça va tellement vite qu'on ne comprend pas trop les personnages, on ne les connaît pas. Seuls ceux qui ont lu le livre les connaissent et encore, le film les dénature beaucoup.

Quant à la loi qui dit qu'il doit y avoir au moins 2 personnes de couleur dans un film, c'est respecté à la lettre, y'en a vraiment que 2. Je suis peut être chiante avec ça, et ça fera peut être lever les yeux au ciel pour certains, mais ça me gène. Je me mets à leur place et ne peux pas m’empêcher d'avoir un sentiment d'injustice.

Un point positif c'est la musique: Ellie Goulding (dont je suis totalement fan) et Hans Zimmer ! J'ai d'ailleurs un peu de peine pour ce dernier qui a fait du travail formidable pour un film qui n'est pas à la hauteur de son talent.

Bref, vous l'aurez compris, je suis déçue. Cette saga s'annonçait encore plus explosive que les Hunger Games et ce film ne leur arrive pas à la cheville. C'est bien dommage. La suite est annoncée le 20 Mars 2015 et le 3ème tome (qui sort le 15 Mai prochain) se fera en 2 films. J'espère qu'ils feront mieux la prochaine fois, en tout ca sun nouveau réalisateur est annoncé, je croise les doigts !