vendredi 6 septembre 2013

Starters

Lissa Price


couverture

quatrième de couverture




Mon avis :

Dans un monde ou la guerre a supprimé toute une génération (les Middlers), les Starters se voient contraints d’aller vivre avec leurs grands-parents (les Enders) mais tous les Starters n’ont pas de grands parents sur qui compter. Entre l’asile et l’esclavage forcé, les Starters orphelins s’estiment encore chanceux de pouvoir vivre à la rue. Pourtant, voyant l’hiver arriver après une énième rafle, Callie, 16 ans, décide de vendre son corps à la Banque des Corps pour son petit frère Tyler, malade des poumons.

La Banque des Corps est une société de tourisme d’un nouveau genre, pour les Enders voulant se louer une nouvelle jeunesse pour des périodes déterminées. Mais voilà que Callie se réveille et se rend compte que sa locataire tente de commettre un meurtre avec son propre corps…

J’ai trouvé ce concept de dystopie follement intéressant, l’histoire est palpitante, une enquête entraînante, une belle romance, un retournement de situation vertigineux. Le seul hic c’est que le rythme est très rapide, en tout cas la fin est d’un suspense insoutenable, vivement le tome 2 !!

Pour se le procurer, c'est par là !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire